Les Français ne sont pas suisses par Pop Georges

Georges Pop adore les mots de la langue française comme les enfants le Nutella sur leurs tartines : plus la couche est épaisse, meilleur c’est. En bon scénariste de BD et fin connaisseur de cet univers, il sait transformer les processus les plus compliqués en narrations de préférence rigolotes. En bon journaliste, il se montre d’une insatiable curiosité. Il sait maintenir le suspense en tissant des liens de cause à effet a priori improbables entre, par exemple, l’invention de l’eau de Cologne au 18 e siècle par un émigré piémontais et l’afflux des millions de l’héritière de L’Oréal dans les coffres de la banque privée genevoise.

C’est ainsi qu’en lisant « Les Français ne sont pas Suisses », vous découvrirez entre autres merveilles, les fondements de l’histoire de l’horlogerie suisse, l’origine de la rue des Granges à Genève ou de la tradition de la matze en Valais. Sans oublier un rappel des principales institutions de la Confédération et des attributs majeurs de la suissitude économique et politique.

Mais, en somme, à qui s’adresse Georges Pop ? Aux Français ou à d’autres étrangers ignorant tout des particularismes helvétiques ? A ceux–là, il est conseillé de se munir, en parallèle, du manuel sur les institutions suisses illustré par Mix et Remix, parce que le péché mignon de Georges Pop, c’est le 2ème degré et le filage de métaphores utilisés presque à chaque page. Difficile à suivre pour qui ne connaîtrait pas déjà le b.a.-ba de l’histoire et du système politique suisses.

En revanche, moyennant l’aide susmentionnée, la lecture des « Français ne sont pas Suisses » peut devenir jubilatoire. Et la « revisitation », par Georges Pop, de la bataille de Morgarten, de l’exécution des Templiers, des effets, sur les cantons romands, de la révocation de l’Edit de Nantes par Louis le quatorzième, ou des théories du sociologue Max Weber valent le détour.

Au fait, qu’est-ce qui a déclenché, chez Georges Pop, l’envie de pondre cet opus ? Citation : « pour être sincère, c’est en assistant devant mon écran plat, il y a trois ou quatre ans, à une parodique catilinaire anti-suisse de l’agité Nicolas de Neuilly, alors interne du lambrissé casino de la rue du Faubourg St Honoré, que la plume commença à me frétiller ». Le style, c’est l’homme, comme on dit et, pour la traduction, le secrétariat du CFJM répond de 9h à 17h.

Éliane Baillif


Genre: Livres de journalistes
Thèmes: Société
11 mai 2015

Les publications du CFJM

Le CFJM dispose de nombreuses publications à l'intention des journalistes et des publics professionnels.

Les publications du CFJM

La documentation du CFJM

La documentation du CFJM regorge d'ouvrages théoriques et pratiques utiles à tous ceux qui s'intéressent à l'information.

La documentation du CFJM

La revue critique du CFJM

Les professionnels qui assurent les formations du CFJM publient régulièrement des travaux, fruit de leur expérience et de leur réflexion.

La revue critique du CFJM

La newsletter du CFJM

Avec notre newsletter, restez informés sur l'actualité du CFJM – formations, conférences, publications… – et du secteur des médias.

La newsletter du CFJM
© CFJM – Réalisation : Patrick LENORMAND