L’histoire du CFJM

Logo-horizontal-bisLa nouvelle Fondation du CFJM résulte de l\’absorption des activités de la Formation continue des journalistes (FCJ) par le Centre romand de formation des journalistes (CRFJ), qui depuis 1965 assure la formation professionnelle des journalistes en Suisse romande. Officialisée en novembre 2013 au Registre du Commerce, la fusion des deux entités est effective depuis le 1er janvier 2013.

Naissance d\’une véritable formation
C\’est en 1965 que les premiers cours de la formation professionnelle sont dispensés, à Lausanne, à un groupe de journalistes venus de toute la Suisse romande. Rien, ou presque rien, n\’existait jusqu\’alors pour assurer les fondements professionnels des journalistes romands, qui de génération en génération se formaient « sur le tas ». L\’idée de mettre en place une formation construite et officielle, à l\’enseigne du « Centre romand de formation des journalistes », est née d\’une concertation entre éditeurs (alors regroupés dans l\’Union romande des éditeurs de journaux et périodiques) et journalistes (alors regroupés au sein de la Fédération suisse des journalistes), en marge de la signature d\’une convention collective. Devant l\’évolution des médias et les exigences croissantes de l\’information, les uns et les autres ont voulu mettre un terme à la méthode empirique qui avait prévalu jusque-là et promouvoir une véritable formation.

La Société suisse de radiodiffusion et de télévision (SSR) a rejoint l\’institution et en est devenue partenaire à part entière à l\’occasion de la signature, le 27 septembre 1991, d\’un Accord tripartite entre celle-ci et l\’Union romande des éditeurs de journaux et périodiques (URJ devenue Presse Romande en 1998 puis Médias Suisses en 2011) et la Fédération Suisse des Journalistes (la FSJ devenue impressum). En 1999, le statut du CRFJ s\’est consolidé: créée en 1990 pour contribuer au renforcement de la formation professionnelle, la « Fondation des médias romands » – qui regroupait les trois partenaires – s\’est transformée en « Fondation du CRFJ ».

Un accent sur la pratique…
Depuis les premiers cours de 1965, la formation professionnelle des journalistes romands a connu une évolution profonde.

Les cours du CRFJ eurent tout d\’abord lieu deux après-midis par mois. Ils furent ensuite groupés en huit semaines réparties sur deux ans. L\’organisation actuelle des cours prévoit un premier bloc de quatre semaines consécutives, puis cinq à six semaines réparties sur dix-huit mois. Cette formation initiale, conduite en emploi, se veut essentiellement orientée sur la pratique des genres, styles et rubriques journalistiques et des différents supports médiatiques.

Au fil des ans, les programmes ont mis de plus en plus l\’accent sur les bases de la pratique professionnelle. Cette orientation distingue les cours du CRFJ des enseignements alors donnés par les Université de Neuchâtel et de Fribourg. C\’est pourquoi un avenant à l\’Accord tripartite a été adopté le 30 octobre 1998, qui supprime un article sur l\’équivalence entre les formations.

Le CRFJ a également dû s\’adapter aux fluctuations du nombre de stagiaires. Après douze années de croissance continue (40 nouveaux stagiaires en 1979, 139 en 1990), les effectifs ont  baissé dès 1991, en raison de difficultés affectant alors l\’ensemble des médias en Suisse romande. Le phénomène s\’est accentué en 2008, avec la création par les universités de Neuchâtel et de Genève de nouvelles filières de formation académiques. Le CRFJ a alors mis en place un important partenariat avec l\’Académie du Journalisme et des Médias (AJM) de l\’Université de Neuchâtel, qui se poursuit et se développe encore aujourd\’hui. Depuis, le nombre des stagiaires formés au CRFJ s\’est stabilisé aux environ de 60 à 65 par année.

… et sur la formation continue
Année après année, la formation de base des journalistes a été complétée par des séminaires de formation continue. Ceux-ci ont débouché sur la création, en 1979, de la « Formation continue destinée aux journalistes professionnels » (FCJ). Cette nouvelle institution a été créée avec pour objectif d\’assurer le perfectionnement de la pratique journalistique ainsi que l\’actualisation et l\’élargissement des connaissances nécessaires à l\’exercice de la profession.

Sur mandat de Médias Suisses et d\’impressum, le CRFJ a dès lors été chargé de l\’organisation des séminaires qui ne sont pas spécifiques à une seule entreprise de presse. Bien qu\’étant des institutions séparées sur le plan juridique, la formation initiale et formation continue des journalistes ont ainsi été regroupées, sur le plan administratif, au sein du Centre romand de formation des journalistes.

Dans la Maison de la Communication
En 1986, le CRFJ qui avait occupé plusieurs sites en ville de Lausanne, s\’est installé Avenue de Florimont 1, à quelques minutes de la gare. Depuis 1997, ces locaux font partie de la Maison de la Communication, qui accueille d\’autres organismes dispensant des  formations dans le domaine de la communication: le Centre suisse d\’enseignement du marketing, de la publicité et de la communication (SAWI), l\’Institut suisse de relations publiques (SPRI), la Fédération romande de publicité (FRP) et, bien sûr, le CFJM issue du CRFJ et de la FCJ. Les installations sont bien adaptées aux besoins. Le CRFJ y dispose de plusieurs salles de cours et de travaux pratiques, d\’une bibliothèque des médias, de studios de radio et de télévision et d\’une salle informatique. Les équipements correspondent aux attentes modernes en matière d\’enseignement.

Fusionnés dans le CFJM
En 2013, les fondations du CRFJ et la FCJ ont fusionné leurs activités pour donner naissance au nouveau Centre de Formation au Journalisme et aux Médias. Le CFJM assure annuellement la formation en emploi d\’une soixantaine de journalistes stagiaires et d\’autres professionnels des médias. Il propose en parallèle plus de 80 journées de formation continue (FC) sous forme de séminaires et de conférences et organise une quarantaine de journées de formation spécifiques dispensées en entreprise. S\’ajoutent à cela le développement continu de nouveaux modules de formations individuels ou par petits groupes, tels que le Media Training ou le coaching.

Le premier responsable de la formation professionnelle du CFJM, anciennement CRFJ, fut Jean-Claude Nicole (1965-1970). Le premier directeur permanent du Centre fut Pierre Cordey (1971-1981), auquel succéda Jean-Pierre Chuard (1982-1992). Vinrent ensuite Daniel Cornu (1993-2004) puis Eliane Ballif (2004-2013). Depuis le 1er juillet 2013, le Centre est dirigé par Marc-Henri Jobin.

Les publications du CFJM

Le CFJM dispose de nombreuses publications à l'intention des journalistes et des publics professionnels.

Les publications du CFJM

La documentation du CFJM

La documentation du CFJM regorge d'ouvrages théoriques et pratiques utiles à tous ceux qui s'intéressent à l'information.

La documentation du CFJM

La revue critique du CFJM

Les professionnels qui assurent les formations du CFJM publient régulièrement des travaux, fruit de leur expérience et de leur réflexion.

La revue critique du CFJM

La newsletter du CFJM

Avec notre newsletter, restez informés sur l'actualité du CFJM – formations, conférences, publications… – et du secteur des médias.

La newsletter du CFJM
© CFJM – Réalisation : Patrick LENORMAND