Communication Masterclasses

Le communicant, bâtisseur d’impact. Maîtriser les enjeux sociétaux.

Formation continue 2 journées

Au CFJM à Lausanne (10 mn à pieds de la gare)

Se poser la question de la responsabilité, c’est poser celle du pouvoir des communicants aujourd’hui. Dans toute action de communication, il y a une intention, donc par nature avec un élément de manipulation, ou de « fabrication du consentement » pour paraphraser Noam Chomsky & Edward S. Herman.

Les services de communication dans les entreprises comme dans les services publics sont en croissance exponentielle, alors que les rédactions se réduisent hélas comme peau de chagrin. Les communicants peuvent – et veulent – être en lien direct avec leurs publics, sans « infomédiaires ». Leur pouvoir est donc énorme et comme nous le dit Montesquieu : « Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser »

L’idée maîtresse de Montesquieu est la séparation de pouvoirs et il semble que c’est aussi valable pour la communication. Soit il existe des mécanismes régulateurs externes pour la communication, comme le journalisme indépendant, soit le journalisme disparaît et il faut de mécanisme d’auto modération, en quelque sorte.

La communication responsable, ce n’est pas seulement être le porte-voix, mais aussi être une vigie pour l’entreprise. C’est être véritablement une interface entre l’entreprise et la société. La responsabilité s’exerce donc autant vis-à-vis du public que de l’entreprise elle-même.

Pour les entreprises, il existe une corrélation démontrée entre la pratique d’une communication ouverte et le taux de réussite en matière de résultats opérationnels.

S’agissant d’établir des relations durables entre l’entreprise et ses publics stratégiques, la question de fond n’est pas celle de la dépendance ou de l’indépendance, c’est celle de l’interdépendance : chaque action que nous menons peut avoir un impact sur les autres et chaque action menée par les autres peut avoir un impact sur nous.

Objectifs

A l’issue du module, le / la participant-e connaît / est capable de :

Analyse de l’environnement de l’entreprise (Environnemental scanning)

  • Comment améliorer la connaissance des publics stratégiques de l’entreprise, internes comme externes, ceux qui peuvent « faire ou défaire » sa réputation ?
  • Comment mettre en place des mécanismes de détection précoce d’enjeux de société ou de mise en lumière d’enjeux connus, minimisés par le leadership, en faisant la distinction entre la notion de besoins et celle d’attentes des publics stratégiques ?
  • « Perception is reality» Comment intégrer et activement utiliser la représentation des perceptions des publics stratégiques dans les prises de position de l’entreprise ?

Décloisonnement (Boundary spanning)

  • Comment identifier et diffuser une compréhension de l’entreprise telle que vue de l’extérieur ?
  • Comment construire au sein de l’entreprise de nouveaux scénarios identitaires pour donner un sens authentique en lien avec l’entreprise et son environnement ?
  • Comment passer d’une communication unidirectionnelle asymétrique à une communication bidirectionnelle symétrique (parole & écoute d’importance égale) pour favoriser une communication mutuellement bénéfique, donc autant pour l’entreprise que pour ses publics stratégiques.

Gestion des enjeux (Issue management)

  • Comment passer d’un modèle de communication « linéaire », qui d’ordinaire privilégie l’émetteur, à un modèle de communication « circulaire », qui désormais donne autant de poids aux perceptions et attentes des publics stratégiques ?
  • Comment replacer le communicant dans sa fonction stratégique au sein du leadership de l’entreprise, comment en faire un acteur du changement ?
  • Comment travailler efficacement avec les « infomédiaires externes », tels que les médias et les meneurs d’opinion.

Intervenant-e-s

Darcy Christen a dirigé la communication du CHUV à Lausanne durant 11 années, tout en offrant en parallèle du conseil et des formations au service de communication de la Ville de Genève. Très en pointe sur les stratégies de communication institutionnelle, au plan théorique comme au plan pratqiue, il est aujourd’hui formateur au CFJM et responsable de la communication et de la collecte de fonds pour la Ligue vaudoise contre le cancer.

Pédagogie et méthodologie

Durée :

2 jours, 10 personnes maximum

Public cible :

Toute personne intéressée par le sujet, travaillant dans le domaine de la communication, les chefs d’entreprises, la direction d’établissement, membres de conseil (d’administration, de fondation…).

Les questions suivantes seront traitées :

Le cours sera articulé autour de 4 piliers d’apprentissage :

  1. Un survol de ce que dit la littérature académique, donc la théorie, avec un examen des tendances et avancées du moment en matière de relations publiques durables.
  2. Des études de cas concrets en lien direct avec la matière discutée.
  3. Des mises en situation sous forme d’ateliers interactifs et de jeux de rôles en groupe, sure les aspects de communication et de gestion du changement.
  4. Un échange structuré d’expériences entre participants, avec des exemples concrets et des anecdotes pertinentes.

Dates

3-4 février 2022
9h00 – 17h00
24-25 mars 2022
9h00 – 17h00
2-3 juin 2022
9h00 – 17h00
Le communicant, bâtisseur d’impact. Maîtriser les enjeux sociétaux.

CHF 680.- / jour

(CHF 1'360.- au total)

9h00 – 17h00

Au CFJM à Lausanne (10 mn à pieds de la gare)

Posez-nous vos questions

Les éditions du CFJM

Le CFJM dispose de nombreuses publications à l'intention des journalistes et des publics professionnels.

Les éditions du CFJM

La bibliothèque du CFJM

La documentation du CFJM regorge d'ouvrages théoriques et pratiques utiles à tous ceux qui s'intéressent à l'information.

La bibliothèque du CFJM

La revue critique du CFJM

Les professionnels assurant les formations du CFJM publient des travaux, fruit de leur expérience et de leur réflexion.

La revue critique du CFJM

La newsletter du CFJM

Avec notre newsletter, restez informés sur l'actualité du CFJM – formations, conférences, publications… – et des médias.

La newsletter du CFJM
© CFJM – Réalisation : Patrick LENORMAND