A Lausanne, suivez les traces du renard

Si votre famille aime la ville mais que vous êtes plutôt nature, des vacances à Lausanne satisferont tout le monde. Parcs, rivières et forêts, accessibles à pied, vous emmèneront dans un décor digne de Tolkien. Suivez le guide.

Quel que soit le temps ou la saison, il y a toujours de quoi s’émerveiller en se promenant dans la nature. Et davantage encore si une rivière accompagne vos pas.

Chemin du Renard: insoupçonnable et pourtant si proche

bandeau-sur-les-traces-du-renard-8.2019-12-12-09-25-12-300x115 A Lausanne, suivez les traces du renardLe long de la Vuachère, l’une des trois rivières emblématiques de Lausanne, le chemin du Renard se glisse dans les interstices de la ville du nord au sud. Débutez la balade par le bord du lac, en suivant le quai de Belgique jusqu’au pavillon thaïlandais situé à l’est du parc du Denantou. Au passage, admirez les magnifiques arbres centenaires de ce parc très 18e. Il vous suffit de trouver les petites empreintes de renard au sol pour emprunter le chemin du Renard. En contournant le Musée olympique, il vous emmènera en direction de l’avenue Ramuz. Traversez les grandes artères pour, à chaque fois, vous retrouver au bord de ce cours d’eau, sinuant sauvagement entre les immeubles. D’un coup d’un seul, vous vous retrouverez à Chailly, puis à la Sallaz, et enfin à Valmont, terminus.

Forêt de Sauvabelin: poésie au coeur de la ville

bandeau-sur-les-traces-du-renard-8.2019-12-12-09-25-12-300x115 A Lausanne, suivez les traces du renardSi vous en voulez davantage, prenez la direction ouest, traversez la route de Berne et dirigez-vous en direction la forêt de Sauvabelin, une colline boisée facilement reconnaissable à sa tour, plus haute que les arbres. Après les terrains de foot de Boissonnet, n’ayez crainte et descendez hardiment en direction du Flon. Un royaume enchanté vous y attend: clairière, petit pont, cascade… Si vous souhaitez retourner en ville, suivez le chemin vers la gauche et longez le Flon jusqu’à la campagne de l’Hermitage, autre magnifique parc autour du musée du même nom-Si vous êtes d’humeur plus aventureuse, prenez à droite et vous pourrez le suivre jusqu’au Mont-sur-Lausanne et Epalinges. Et là vous découvrirez des petites cascades et des sous-bois adorables où, paraît-il, habitent de petits être magiques. Mais je vous raconterai cette histoire un autre jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *