Les « Deepfakes », des nouvelles entraves à la communication responsable.

Alors que la sécurité de l’information est l’une des valeurs les plus importantes de la communication et des médias, des vidéos truquées les envahissent. La sonnette d’alarme est lancée.

Qu’est-ce que les deepfakes ?

Ces montages vidéo, appelées « deepfakes », n’ont pas besoin d’experts en mathématiques pour voir le jour. Les algorithmes font le travail à votre place, à condition qu’une base de données soit suffisamment conséquente. Plus il y a d’images ou de vidéos d’une personne, meilleurs seront les montages.

Qui peut en être la victime ?

Les deepfakes les mieux réalisés sont ceux de personnes connues. Le plus souvent les gens de pouvoir et les célébrités en sont victimes. Les hommes politiques, comme Barack Obama, sont les jouets de ces trucages.

Pourquoi eux ? Parce que faire tenir des propos qui dépassent tout entendement peut ruiner à leur réputation ou encore à leur carrière.

Mais, bien que Monsieur et Madame tout le monde ne soient pas la proie des faussaires, pour l’instant, ils n’en demeurent pas moins que ce sont des victimes collatérales de ces supercheries.

Ils sont les relayeurs de l’information : d’une information qui a pour but de manipuler l’opinion publique.

Une menace ?

Manipuler les gens met en péril la démocratie, opprime le libre pensé, mais ouvre la porte à des perversions d’images et d’opinions.

Sensibilisation en action !

En tant que professionnel de la communication, il est important de s’informer et de s’éduquer afin qu’une éducation publique soit à son tour exercée dans le but de contrer ces fléaux qui envahissent la toile. Démêler le vrai du faux devrait toujours être une valeur et un maître mot important, surtout à l’heure où l’information circule plus vite que la terre tourne sur elle-même. Les gens fonctionnent sur un rapport de confiance. Quand un ami vous envoie une vidéo ou une photo, vous aurez plus tendance à croire que l’information qui circule est de qualité. Il en est de même pour l’image que représente l’information véhiculée par les professionnel.le.s de la communication. C’est pour ces raisons, entres autres, qu’il est important de reconnaître les deep fakes afin de se protéger et de protéger les autres.

Pour en savoir d’avantage, notre masterclass « Deepfakes et communication responsable » vous est proposé afin que vous appreniez à les identifier, à comprendre les technologies utilisées et à obtenir les clés d’une communication responsable.

20 décembre 2021

Les éditions du CFJM

Le CFJM dispose de nombreuses publications à l'intention des journalistes et des publics professionnels.

Les éditions du CFJM

La bibliothèque du CFJM

La documentation du CFJM regorge d'ouvrages théoriques et pratiques utiles à tous ceux qui s'intéressent à l'information.

La bibliothèque du CFJM

La revue critique du CFJM

Les professionnels assurant les formations du CFJM publient des travaux, fruit de leur expérience et de leur réflexion.

La revue critique du CFJM

La newsletter du CFJM

Avec notre newsletter, restez informés sur l'actualité du CFJM – formations, conférences, publications… – et des médias.

La newsletter du CFJM
© CFJM – Réalisation : Patrick LENORMAND